La Croix Verte

Revenons sur le contexte.

La Croix Verte est notre dernier espace aménageable de bord de lac. Sa destination et son aménagement auront un impact important pour notre commune et son avenir. Un projet d’aménagement est prévu sur cet espace.

Nous aurions aimé une construction de projet menée en concertation avec les acteurs et en consultation des Bourgetains. C’est le sens d’une pétition lancée dès sa première présentation en conseil municipal (22 mai 2018).

Illustration du projet projetée au conseil municipal du 22 mai 2018

Fin août 2019 la commission d’urbanisme s’est prononcée majoritairement défavorable au permis d’aménager porté par Grand Lac. Cet avis n’a pas été suivi par le maire qui a donné un avis favorable. Un vote délibératif a alors été demandé par 14 conseillers municipaux sur ce projet.

Le souhait des élus du collectif ‘Le Bourget c’est Vous’ n’est pas l’abandon du projet d’aménagement. Nous désirons que soient apportées des modifications à celui-ci.

Sans remettre en cause le principe et l’esprit du projet initial d’un parc. Voici la synthèse des amendements qui nous paraissent indispensables :

  • Déplacement de l’aire de stationnement côté Boulevard du Lac en faveur d’une augmentation de la surface de loisirs (pelouse, jeux pour enfants…)
  • Réduction de la surface de zone humide créée
  • Diminution de la hauteur des merlons le long du Boulevard du Lac (hauteur des buttes prévue par GRAND LAC : entre 5 et 6 mètres)

Ces modifications ont été demandées dès juin 2017 par courrier au maire, signé par 9 personnes de la municipalité (8 adjoints et 1 conseiller délégué).

Pour nous, il est primordial que l’aménagement du site :

– Favorise les activités des usagers et des associations, qu’elles soient de loisirs, sportives, touristiques ou culturelles.

– Ne pénalise pas le potentiel de cet espace pour les générations futures en figeant sa destination (une zone humide ne peut être détruite sans compensation).

– Respecte la biodiversité et les contraintes urbanistiques de la zone (loi littoral, PPRI…).

Ce qui nous anime et motive ces modifications, c’est le bien commun, l’avenir de notre commune et ce que nous laissons à nos enfants.

Cela va au delà des ambitions ou des clivages politiques, une grande partie de la majorité et la minorité municipales se rejoignent d’ailleurs sur ces demandes.

Nous militons pour la concertation des acteurs et usagers de la Croix Verte, afin qu’il puissent apporter leur avis sur le projet. Nous demandons des modifications au projet initial. Pour une réalisation à partir de 2021.